Engine

“L'avenir est un miroir sans glace…”

À l’instar d’Albert Einstein et de sa vision chevauchant un rayon de lumière avec un miroir et se demandant si oui ou non, il pouvait rattraper son reflet, j’en avais aussi une, enfant…

Je me demandai comment communiquer avec notre double parfait. Supposons que derrière le miroir, il y ait réellement un monde et que suivant les personnes, ce soit parfois les images qui dirigent, parfois les ombres. Tour à tour, les uns et les autres suivraient alors leur destinée qui ne serait ni plus, ni moins que celle aussi de leur double.

Ce n’est que plus tard, bien plus tard, en école d’ingénieur, que la solution me vint lors des problèmes de synchronisation

Il est nécessaire de faire intervenir une tierce personne extérieure au circuit autrement dit une sorte de Dieu supervisant notre Monde. Lui-seul, étant unique et n’ayant pas son propre reflet, ne sera pas soumis à une destinée et pourra alors faire bouger la balance toujours du…